Accueil Non classé Journée de radasse

Journée de radasse

0
0
113

Finalement mon Maitre m’a recontacté hier soir, après une journée de silence. j’échapperai pas au aux 20 coups de ceinturon, que je crains, mais je connais mon Maître. j’étais chaud. et j’ai envoyé une pic à mon Maître, avec mon slobard de bâtard, mon collier, et ma cage. Après le sport, facilement tendance à être en demande de bite, et je me caressais le vagin en pensant à celle de mon Maître, me revoyant le cul en l’air offert au bordel, pendant que je pompais, une autre bite allait me piler le fion.

IMG_7247

 

Rapidement, après m’avoir traité de salope et de pute, j’ai reçu des ordres.

Au réveil je devais faire des pics avec ma cage

IMG_7248

 

Puis continuer par une suivante toujours dégradante et humiliante, assis en train de pisser, afin de bien me priver de toute dignité, d’autant plus que je sais que mon Maître veut que je les expose ici.

IMG_7254

La suite était tout aussi humiliante:

ménage en culotte de meuf,  mode radasse de calendriers à routiers, radasse, pute

IMG_7268

IMG_7304

 

 

Crescendo avec obligation de laver ma chatte devant l’objectif, pour encore moins de dignité

IMG_7333IMG_7394

une chiennasse exhibée, pour les vicelards. je suis fait pour ça.

Pour terminer, j’ai dû chauffer mon Maître en faisant le ménage comme une pute. ordre d’envoyer aussi un pic avec un balai dans le cul. La honte. Mais c’est un Ordre.

IMG_7397

Après tout ça j’étais prêt pour attaquer une journée. Et ça a sonné …. Et. C’était mon Maître. Surprise totale, 3 étages à monter et j’aurai sa queue dans la gueule ! Trop content, la chatte qui chauffe, et le trac. Personne m’a baisé ici, et surpris de le voir arriver. j’ouvre, et je suis dans ma tenue réglementaire, ce qui prouve à mon Maître que j’applique Ses règles. Rien que ça, c’est aussi une fierté. %ais il y a une chose que je vais devoir Lui dire … Cette nuit, la cage m’a pincé très très fort à cause d’une érection nocturne , c’était assez dur, et je ne pouvais pas déranger mon Maître à cette heure là, j’ai pris le parti de couper le plomb, pour rapidement, remettre en place la cage, avec un nouveau plomb, installée de façon différente, c’est plus vivable et du coup plus excitant, de ressentir le poids de l’autorité de mon Maître. je pensais en prendre une immédiatement, mais mon Maître a été compréhensif.  Bien qu’Il vérifie régulièrement, photo à l’appui qu’elle est bien en place. je suis susceptible d’être contrôlé n’importe quand par mon Maître. Le preuve par Sa venue chez moi aujourd’hui.

Il est passé dans chaque pièce de l’appartement, comme un Proprio qui prend possession de Son bien un peu plus. Après Sa visite des lieux, je me suis retrouvé rapidement au boulot. Il a sorti Sa tige; et j’avais déjà l’eau à la bouche, en bonne radasse. je pensais à la queue de mon Master la veille, le rêve de l’astiquer direct aujourd’hui. j’ai d’abord senti le gland puant de mon maître, pour bien m’imprégner comme une habitude à laquelle mon Maître tient. je dois vénérer l’odeur de mon Maître  et l’avoir bien sur moi et ça rentre dans ma cervelle de pute.

Il a bien inspecté la cage, et je me suis retrouver à avaler Sa queue, têter en couinant comme une femelle, à sa place.  puis Il a décidé de marquer ce nouveau territoire, en me baisant dnas chaque pièce. Et la première a été la salle de bain. Au dessus du lavabo, devant le miroir… je Le voyais en train de me pilonner le fion, le cul en l’air, claquée du cul, la pine au fond de la chatte, ma gueule que je voyais dans la glace, était pas la même … Une vraie pute ! en train d’honorer Son mac. Qui voulait bien me montrer en face qui était aux commandes.  Un seul Mâle dans cette pièce, la pute dans le miroir, n’avait plus d’attributs masculins, puisque dans une cage enfermés, un trou de femelle, qui soulage son Mâle. Et fier de se voir en train de le faire d’ailleurs. Fier de voir son Master derrière , dont les couille tapaient sous les coups de queue.

Direction la cuisine, re pilonnage, couinages intensifs, tellement ma chatte était ouverte,  et enfin direction la chambre. A quatre pattes sur le lit, j’ai continué à filer mon trou, à gémir comme une meuf, je pourrais passer ma vie à soulager mon Maître, Sa queue…. encore et encore au fond du trou, toujours claqué sur le cul pendant que je me faisais traiter de tous les noms, de ce que je suis d’ailleurs, j’ai pratiquement joui de la chatte quand Il m’ a lâché son jus. Un REEL vide couilles. Rien de plus. Et fier de recevoir la semence de son Maître. Que j’ai toujours en moi d’ailleurs en écrivant à poil. j’ai passé l’après midi avec, et je garde fièrement le jus de mon Boss.Certains Ma^les, le sentent… A l’extérieur, dans la rue …

et voilà à quoi ressemble la chatte de mon Maître tout juste fécondée:

IMG_7399

j’ai commencé à rédiger une ébauche de contrat à la demande de mon Maître. je dois l’étoffer, faire preuve d’imagination. je pensais qu’Il était assez complet, et du coup je vais devoir cogiter pour satisfaire mon Maître. La cage, Le contrat … Ce sont des étapes … Vers mon esclavage.

 

  • Saturday Holiday

    Je sais, ça n’a rien à voir avec la choucroute. M’en fous. Means something to …
  • VOLVER.

    La vie n’aime pas qu’on la regarde. Dans les yeux. …
  • La Bite de mon Maître. Toujours ….

        Un bail que je ne suis pas venu mettre de l’ordre dans mon blog . Abse…
Charger d'autres articles liés
  • Saturday Holiday

    Je sais, ça n’a rien à voir avec la choucroute. M’en fous. Means something to …
  • VOLVER.

    La vie n’aime pas qu’on la regarde. Dans les yeux. …
  • La Bite de mon Maître. Toujours ….

        Un bail que je ne suis pas venu mettre de l’ordre dans mon blog . Abse…
Charger d'autres écrits par crasus69
  • Saturday Holiday

    Je sais, ça n’a rien à voir avec la choucroute. M’en fous. Means something to …
  • VOLVER.

    La vie n’aime pas qu’on la regarde. Dans les yeux. …
  • La Bite de mon Maître. Toujours ….

        Un bail que je ne suis pas venu mettre de l’ordre dans mon blog . Abse…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

Number one ….

Évidemment …. je cogite. je voulais depuis longtemps un tatouage et un tatouage d&rs…