Accueil Non classé Dans les chiottes au bureau

Dans les chiottes au bureau

0
0
270

EN CHALEUR, fallait que je montre ma chatte, à mon Maître, qu’Il voit qu’elle est bien à Sa dispo, bien à Lui…..

IMG_7580

 

Convoqué … Enfin, je n’en pouvais plus…. Près de 3 semaines avec ma cage, sans juter …. A grimper au rideau chaque jour un peu plus …. je glissais vers la chiennasse … je rêvais de la Bite de mon Maître.  me caressait la chatte, et les tétons, vu que c’est les seules choses que je pouvais toucher. Mais du coup, ça montait encore plus. encore et encore, j’aurais vider n’importe quel Mâle, mais c’est la Bite de mon Master que je désirais plus que tout.  D’autant plus qu’Il me l’avait bien mise quelques jours auparavant, moi toujours encagé.  mon jus remplissait mes couilles à n’en plus pouvoir !! Bref, en chaleur. Effet cage et contrôle du jus…..

 

IMG_7575IMG_7578

 

une pute contrôlée….

 

Et puis finalement, je suis convoqué entre midi et deux ! mon Maître travaille beaucoup, et a voulu me niquer avant les fêtes, Il avait besoin de se vider et de se défouler…. Comme on travaille juste à côté, Il m’a sifflé pour que je vienne Le soulager, dans les chiottes de son taff. je précise: chiottes des femmes. Trop content de pouvoir me faire niquer comme une salope, dans des chiottes.  ça tombait bien vu comment j’en pouvais plus !

Nettoyage de ma chatte tôt le matin, rien que le tube au bout de la douche, enfoncé dans mon vagin, je me trémoussais déjà en pensant au bâton de mon supérieur ….

12H15 pile, je suis en bas. j’attends, puis après l’accord, je monte. Direct dans les WC. Il arrive de suite, me pousse dans les chiottes, ferme la porte, et déjà je sens mon jus qui secoue dans mes balles. ma salive qui monte, mon Maître est là devant moi, en costard, je kiff. j’en peux plus. torse nu, en pantalon, direct à genoux Il sort enfin Sa bite, qui pu, que je renifle comme un malade, gland bien blanc, je nettoie direct, sans me poser de question, ma langue de chienne sort, et je décrasse. Mais très vite, elle se cale dans ma gueule, j’ai retrouvé ma place ! une suceuse, LA suceuse de mon Master ! j’essaie de pas faire de bruit, le moins possible, mais je suis tellement au bout de l’excitation, que je halète comme une chiennasse, trop bon de retrouver LA bite qui régit ma vie. j’suis à ma place à têter, je regarde mon Maître la gueule pleine, plein de reconnaissance. Il a annulé des trucs pour moi … Pour pouvoir Se vider. Putain je suis en transe, je pompe, je lèche, j’enfonce dans ma gorge, je salive, je bave, Il enfonce encore plus, je sens le gland contre ma gorge tout en bas …. je Le regarde dans les yeux, ça m’excite de Le regarder, de Le voir prendre Son pied avec sa pute.

IMG_7585

 

pompe

 

 

la voilà ma gueule de pute, en train de bosser.

pompage 2

Putain, LA Bite de mon Maître, c’est la plus belle …. C’est ma bave de sous race qui La fait briller ….

Il a pas fallu longtemps pour que mon master me retourne, mon trou s’est ouvert direct, Elle s’est enfoncée dans mon vagin sans peine, ma chatte l’attendait, c’est rentré bien au fond, quel soulagement de l’avoir là calée dans mon trou !! j’ai mis ma tête de pute dans mon pull, pour pas gueuler de plaisir.

IMG_7588

 

 

une pute tirée dans es chiottes, je remuait le trou dans tous les sens.

 

IMG_7587

 

 

 

 

 

Qu’est ce que c’était bon de sentir les cuisses de mon Maître taper contre mes fesses de radasse….

 

Et pendant que je pompe, voilà ce que mate mon Maitre:

IMG_7582

Pas beaucoup de temps, ni pour l’Un ni pour l’autre …. Le jus de mon Master s’est répandu dans ma chatte ….. j’attendais que ça !!

Il s’est barré, je me suis rhabillé, et suis reparti au boulot, le cul plein, fécondé de nouveau. je puais la bite sur mes doigts, pendant toute l’après midi. une putain de salope qui en avait partout. j’ai dormi avec le jus de mon Maître dans le trou, trop bon de se sentir plein du foutre de celui qui régit Votre vie de sous merde …..

Dans Sa grande largesse, mon Maître m’a retiré ma cage le temps des fêtes…. Mais Il m’a bien prévenu que ça ne durerait pas , et comme cadeau, hier, j’ai eu le droit de m branler !!

j’ai fait trainé, j’ai maté des photos de Sa bite, astiqué mon gland, mon jus pointait vers le gland, j’attendais, je repartais, quand c’est sorti, j’ai failli réveiller tout Paris !!!! Au point que mes couilles m’ont fait mal pendant un bon moment après ! Mais vidé. j’en pouvais plus du tout, plus du tout.

je remercie MON MAITRE de m’avoir autorisé la purge. Mais je suis prévenu, j’avais intérêt à me taper la queue de ma vie, parce que je suis pas prêt d’enlever à nouveau ma cage …. Dur dur. Mais c’est la vie d’un slave. Quelle sous race je suis …..

  • Saturday Holiday

    Je sais, ça n’a rien à voir avec la choucroute. M’en fous. Means something to …
  • VOLVER.

    La vie n’aime pas qu’on la regarde. Dans les yeux. …
  • La Bite de mon Maître. Toujours ….

        Un bail que je ne suis pas venu mettre de l’ordre dans mon blog . Abse…
Charger d'autres articles liés
  • Saturday Holiday

    Je sais, ça n’a rien à voir avec la choucroute. M’en fous. Means something to …
  • VOLVER.

    La vie n’aime pas qu’on la regarde. Dans les yeux. …
  • La Bite de mon Maître. Toujours ….

        Un bail que je ne suis pas venu mettre de l’ordre dans mon blog . Abse…
Charger d'autres écrits par crasus69
  • Saturday Holiday

    Je sais, ça n’a rien à voir avec la choucroute. M’en fous. Means something to …
  • VOLVER.

    La vie n’aime pas qu’on la regarde. Dans les yeux. …
  • La Bite de mon Maître. Toujours ….

        Un bail que je ne suis pas venu mettre de l’ordre dans mon blog . Abse…
Charger d'autres écrits dans Non classé

Laisser un commentaire

Consulter aussi

2 Masters, 2 lopes ……

  Convocation vendredi soir, après le boulot. j’attendais les instructions, qui…